Céline Pajtak Psychothérapie Paris
Céline Pajtak Psychothérapie Paris
Cabinet de psychothérapie - Paris 17
Cabinet de psychothérapie - Paris 17  

Berne - Extrait 2

Analyse transactionnelle et psychothérapie (Petite bilbiothèque Payot), pp110-111 (extraits)

 

La simple reconnaissance, toutefois, n'est pas suffisante car, lorsque les rituels ont été épuisés, la tension monte et l'angoisse commence à apparaître. Le problème véritable dans les échanges sociaux est ce qui se passe après les rituels. On peut donc parler de soif de stimuli et de soif sociale, mais aussi de soif de structure.

On peut nommer programmation l'aspect opérationnel de la structuration du temps. La programmation dépend de trois types de facteurs : matériels, sociaux et individuels. La programmation matérielle répond aux vicissitudes rencontrées dans les rapports avec la réalité extérieure et elle ne nous occupe pas ici. On a déjà parlé de la programmation à propos des rituels de salutations. Elle est poussée plus loin avec les passe-temps, qui prennent généralement la forme de discussions semi-rituelles sur des sujets aussi banals que le temps, l'argent, les faits divers ou les affaires de famille.

A mesure que les contrôles se relâchent, une programmation de plus en plus individuelle se fraye un chemin, si bien que des « incidents » commencent à se produire. En surface ces incidents semblent fortuits, et c'est ainsi que les décriraient les parties intéressées, mais un examen attentifs montrer qu'ils tendent à se conformer à des schémas précis, susceptibles d'être triés et classifiés, et que la façon dont ils se déroulent est en réalité soumise à des normes et à des règles tacites. Ces règles restent latents aussi longtemps que les amitiés ou les hostilités suivent un schéma orthodoxe, mais ils deviennent manifestes dès qu'un « coup » non réglementaire est joué, donnant lieu au cri symbolique de « tricheur ! ». On peut appeler jeu un tel enchaînement dont la programmation, à la différence des passe-temps, est davantage individuelle que sociale. La vie familiale et la vie conjugale tournent parfois, année après année, autour de variations sur le même jeu. Les passe-temps et les jeux sont des substituts pour la pratique réelle d'une intimité véritable.

 

 

Céline Pajtak

42 rue Dautancourt

75017 Paris

07.70.70.08.08

 

Thérapie EMDR

Psychotraumatologie

Analyse transactionnelle

Psychothérapie  humaniste

 

42 rue Dautancourt 75017 Paris Cabinet Céline Pajtak
Google+

Métro: Brochant, La Fourche, Guy Moquet (ligne 13); Place de Clichy (ligne 2); Pont Cardinet (SNCF)

 

Proximité: Batignolles, Paris 17, Paris 18, Paris 9, Paris 8, Levallois, Clichy, Saint-Ouen